Ailleurs

Viens, on va à Malaga, tu verras c’est sympa !

IMG_20170227_152241
Au mois de janvier rien n’allait pour moi, j’arrivais à peine à trouver la « force »  d’aller travailler, de me lever le matin pour y aller, de prendre le métro, de passer 8h, fatiguée, derrière mon écran… Manque d’énergie, déprime, ras-le-bol, angoisse… Il était évident que si je ne m’aérais pas le cerveau, que je ne prenais pas un peu de distance, j’allais tout droit vers un beau burn-out, alors parceque changer de paysage, de gens, de climat, c’est super important pour le moral et le renouveau, je me suis dit « Allez hop, direction Malaga ! ».

Mais euh… pourquoi Malaga ? Parceque Mark Ryden bien sûr ! En vrai c’est même de voir qu’il exposait là-bas qui m’a fait me dire « Mais au fait, pourquoi pas ? ».

Et me voilà, 2 mois plus tard, en route vers le soleil avec mon amoureux !
Bye bye la France et son climat oppressant !

IMG_20170226_172217
Mais alors qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on voit et qu’est-ce qu’on mange à Malaga ?

Comme on arrive en fin d’après-midi, après avoir découvert notre petit appart Air Bnb bien coquet dans un bel immeuble vert bien typique :

IMG_20170227_123739

on visite un peu les alentours, et on tombe sur un resto spécial curry rice, Curry Ya! (Calle Álamos), avec une spécialité qu’on ne peut pas ne pas tester : le burrito curry rice !! Alors là c’est vraiment l’inconnue, je ne sais pas à quoi m’attendre, en tous cas les prix sont corrects …

IMG_20170226_200827IMG_20170226_200805
La déco est jolie
IMG_20170226_203227
IMG_20170226_203835

Mais qu’est-ce donc que ce gloubi-boulga ? (à moitié mâché en plus !)
Ben oui c’est un burrito donc tant qu’on a pas mordu dedans on ne voit rien ! ^_^
Verdict ? … Super bon, j’ai adoré !!
Le curry est beaucoup plus clair que celui que l’on connait et dont on a l’habitude, je ne sais pas lequel ils emploient, si il est vraiment japonais, mais c’est délicieux ! J’ai choisi le katsu curry (« curry-to pollo empanado »), parceque j’adore ça.

Le lendemain midi, on se ballade dans le centre et on s’arrête chez Casa Lola pour se faire un petit pinchos-sangria, parcequ’en Espagne si on veut se remplir le bide bien et  pour pas cher, c’est la base !

IMG_20170227_132610IMG_20170227_131838IMG_20170227_131349

Après ça on se ballade tranquillement, on profite du soleil et du vent dans une ambiance tropicale qui nous dépayse …

IMG_20170227_152302

On veut aller au château du Gibralfaro mais on s’abstient parceque c’est payant et ça nous emm*rde de payer juste pour marcher à l’air libre le long d’une forteresse (on préfère garder notre thune pour manger)…

IMG_20170227_142721

En parlant de manger, le soir on se fait un resto péruvien, La Pachamama (Calle Beatas, 4), où on découvre un ceviche très original et une boisson typique dont j’ai oublié le nom et dont je ne saurais dire si j’aime ou j’aime pas …

IMG_20170227_212324IMG_20170227_213815
IMG_20170227_212603

Le lendemain on se fait une ballade sur le port et la plage. C’est tranquille, je trouve tout ce que je vois très poétique, ça me plait ! :)

IMG_20170227_162242IMG_20170227_163850IMG_20170227_172713IMG_20170227_164423IMG_20170227_170156IMG_20170227_180126

Je mange une glace de ouf malade que je ne sais même pas à quoi elle est, mais je me régale !

IMG_20170227_155516

J’achète de mignons petits chaussons chez Ale-hop, parcequ’à l’appart le sol est froid (oui, toutes les excuses sont bonnes !). Il y a aussi de très jolis paniers auxquels je résiste …

IMG_20170228_102517
IMG_20170403_235432IMG_20170403_235312

Le jour d’après, on va (enfin) voir les sublimes oeuvres de Mark Ryden. Avant de les avoir vu en vrai je trouvais ça sympa sans être archi fan, maintenant je suis plus que fan ! Tout est vraiment magnifique, les cadres sont incroyables et les toiles super grandes… mon dieu que c’est beau, je suis en pâmoison…
Cerise sur le gâteau, l’expo était gratuite ! Par contre il y avait bien plus de monde que ce à quoi je m’attendais. Pas facile de se faire une place pour prendre une photo mais avec un peu de patience, tout se dégageait petit à petit et j’ai réussi à prendre une photo de chaque pièce ! Il n’y en a pas une seule qui ne valait pas le coup … Je ne voulais plus repartir de ce lieu magique !
Sur le moment je me suis dis qu’un jour j’essaierais d’en faire une copie pour mon salon (oui parceque rien que les repro, elles coûtent une fortune), aujourd’hui j’en suis plus si sûre, ça me parait juste infaisable ! :D

IMG_20170228_141245IMG_20170228_133004IMG_20170228_133051IMG_20170228_133212IMG_20170228_133821IMG_20170228_134612IMG_20170228_133941IMG_20170228_142955IMG_20170228_140948IMG_20170228_135050IMG_20170228_141042IMG_20170228_143221
Et si comme moi vous l’ignoriez, eh bien c’était lui qui était à l’origine de cette pochette de Michael Jackson :

IMG_20170228_135000

Bref, je ne vous apprends rien, Mark Ryden c’est sublime … :)

Le lendemain matin, super petit dèj grâce à mon amoureux Ze best qui s’est levé tôt pour aller nous chasser des bons petits trucs bien gras et bien sucrés, à l’espagnole !

IMG_20170301_104159

Le midi, rebelotte : tartines de chorizo/fromage et sangria en terrasse avec un petit duo musical sympa qui nous enchante !

IMG_20170301_140139IMG_20170301_140558

Puis re-ballade

IMG_20170227_125501
IMG_20170228_131315IMG_20170228_173434IMG_20170228_174303IMG_20170227_180804IMG_20170301_132149

On tombe sur un concert en plein air à côté du château
IMG_20170228_164414

En rentrant à l’appart on trouve un repère de chats errants dans un amalgame d’arbres super trop beaux. Je vois bien que c’est une fratrie, ils sont trop mignons, je veux tous les ramener avec moi … :'(
En attendant on joue un peu avec eux à travers la grille (enfin « on joue », en vrai mon mec fait des bruits effrayants qu’ils ont l’air d’aimer ! et moi je leur distribue les miettes de poulet que quelqu’un a mis pour eux)

IMG_20170228_175719IMG_20170228_175836IMG_20170228_180024

Puis vient le dernier jour, les dernières photos …

Ambiance Walking Dead …
IMG_20170301_171700
On longe le « fleuve » pour aller prendre le métro qui nous mène à l’aéroport …
IMG_20170301_124325IMG_20170301_124648
IMG_20170301_130630
IMG_20170301_130245

Un vent de liberté souffle ici et ça fait du bien … on se rend compte qu’on est loin de Paris, tout en étant pas si loin …

IMG_20170404_010920

Malaga c’était vraiment sympa mais c’est déjà l’heure du départ …
Bye bye España, on se reverra sûrement parceque je t’aime beaucoup !

Publicités
Gourmandises

Mes 8 jours à Alicante

Si je suis absente depuis un petit moment, c’est – entre autres – parceque je suis partie en vacances ! Eh oui, sur le tard, fin août, mais mieux vaut sur le tard que jamais, n’est-ce pas ?! :)
Et puis le temps de s’en remettre, de se remettre sur les rails de la vraie vie, de beaucoup travailler, d’un peu dessiner, et on est déjà en octobre !
J’avais bien envie de poster quelques trucs de-ci de-là, mais je savais que si je le faisais, je n’aurais jamais terminé mon article sur mes avacances, que je tenais absolument à vous montrer.

Aujourd’hui, journée bien grise à Paris, je vous offre donc un peu de châleur et de soleil !

Le choix de la destination s’est clairement fait en fonction de notre budget : 1000€ tout compris pour 2 ! Et on en a passé de longues minutes à calculer, à regarder des photos des villes et à finalement se décider pour cette petite ville andalouse, située sur la côte est de l’Espagne !
Y’a pas à dire, l’Espagne pour les petits budgets, c’est parfait !

Notre choix ne s’est pas non plus complètement fait au hasard. En effet, deux ans plus tôt, nous étions invités par les parents de mon copain à faire une croisière d’une semaine en méditerranée avec eux. Et c’est lors de nos courtes escales que nous avions remarqué Alicante. Je ne me souviens plus pour quelle raison nous avions préféré rester sur le bateau plutôt que de visiter la ville, certainement l’heure matinale et la fatigue, mais je me souviens que le paysage vu du port était assez incroyable : Une chaîne de montagnes beiges avec ce qui semblait être un immense château moyennâgeux tout du long. Nous avions trouvé ça magnifique , mais sans forcément nous dire qu’on irait y passer nos vacances deux étés plus tard.

En parlant d’été, soyons clairs, je suis du genre à kiffer ma race quand y’a du soleil et de la châleur, et j’adore partir pendant cette période, surtout à la plage, car j’adore passer des heures dans l’eau ! Voilà, c’est dit, fin de ce mini apparté ! :)

Alicante, à quoi ça ressemble ? A une ville un peu dévastée (par le chômage), déconstruite, avec un bord de plage très cocotier-esque, et un intérieur de ville rappelant assez Barcelone, mais avec des tas de magasins fermés et de vieux bâtiments désafectés. Le contraste est assez saisissant. Il y a du monde, mais pas tant que ça, peut-être dû à la fin aout ? Pas mal de touristes, mais surtout beaucoup de locaux, assez détendus. Pas des masses de magasins, mais l’essentiel : un grand centre commercial, quelques El Corte Ingles, sorte de Printemps ou Galeries Lafayette qu’on trouve un peu partout en Espagne. Ici à Alicante il y avait aussi une version « Gourmet » où j’ai pu trouver du délicieux nougats, des edamame séchés pour l’apéro à 23 calories le sachet, ainsi que du pop-corn au caramel beurre salé.

Mais pour mieux le raconter, rien de tel que quelques images !

Qu’est-ce qu’on peut faire, voir, manger, à Alicante ? Eh bien pour ma part …

J’ai visité le château de Santa Barbara, avec le couloir Cylon qui mène à l’ascenseur (comprendront les fans de séries de science-fiction). Comme c’était le dernier jour et que nous nous étions déjà beaucoup donnés physiquement (on a tout fait à pieds, tout le temps), nous étions trop fatigués, mon chéri et moi, pour le monter à pieds, comme nous l’avions prévu au départ. Il était donc très utilie d’avoir prévu un ascenseur, car une fois en haut on a l’impression d’être en haut du Mont Fuji !! (oui, bon, j’éxagère un rien) ^ ^
En repartant (à pieds), c’est rude car la côté est raide, mais le paysage est magnifique ! J’ai ensuite eu très mal aux mollets pendant 4-5 jours…

J’ai découvert les « pinchos » ! Une sacrée découverte culinaire ! Il doit y en avoir à Barcelone aussi, mais je ne les ai pas croisé quand j’y étais l’été dernier. Les pinchos, c’est un super concept, que je ne comprends même pas que personne ne l’ai encore fait à Paris ! Je vous explique : Vous êtes dans un bar-restaurant, et le serveur passe régulièrement entre les tables, un plateau de pinchos à la main, et si vous en voulez, vous vous servez au passage. C’est génial ! Le pincho est une sorte de grosse bouchée apéritive, quasiment toujours servi sur une tranche de pain, qui nourrit bien et qui coûte… une bouchée de pain ! 1€ pour ceux de chez Lizzaran, où nous sommes allés plusieurs fois. Au moment de payer, le serveur compte combien vous avez de petits pics dans votre assiette, et fait votre addition en fonction. Il y a parfois plusieurs tailles de pics, avec des prix en fonction, mais ça ne dépasse jamais 2 ou 3€. On en a eu en moyenne pour 12€ à deux, sangrias comprises. Un vrai bon plan !

J’ai pris un petit déjeuner très espagnol : du cola-cao (beaucoup moins bon que le Cacaolat de Barcelone), des donuts de la marque Donuts, avec des tasses lookées mad Men que j’ai eu chez Burger King :

J’ai aussi mangé dans un super resto chinois, tenu par des gens très gentils, venus du centre de la Chine. Quand je vais en vacances j’adore goûter les spécialités locales, mais j’aime aussi me donner comme challenge de trouver LE resto de cuisine asiatique qu’on n’aurait pas trouvé chez nous et/ou qui déboîte. Et là c’était celui-ci, spécialisé dans les thés et les crèpes à la banane :

Tofu pimenté (très pimenté) et raviolis frits à je ne sais plus quoi, mais très léger et bon (tout ce que jevous montre a été mangé en deux repas, on est goinfres, mais pas à ce point !) ^^ :

Dim sum sympathiques :

Une soupe au boeuf méga épicée qui arrache du feu de dieu :Une sorte de porc à la sauce aigre-douce, très doux, que j’ai adoré :

Un thé spécial – dont j’ai oublié le nom, pardon ! – avec le vernis Rouge in love de Lancôme qui ne bouge toujours pas (il a tenu pendant mes 8 jours de vacances !) :

Et le clou du spectacle, les « crèpes » à la bananes, dont le vrai nom est « roti pisang » , que le chef préparait en faisant tourner la pâte au-dessus de sa tête :

Côté loisirs, on est surtout allés à la plage où l’eau était chaude comme j’aime, c’est à dire au moins 28° !
J’ai vu un dessin mignon mais un peu bizarrement fichu dans la vitrine d’un magasin de fringues pour enfants (même pour du « chibi » les proportions c’est n’imp, non ?) :
J’ai visité le très beau musée archéologique de la ville :
Je me suis ensuite arrêtée sous l’ombre d’une terrasse à côté du Mercado Central (marché central) pour déguster quelques produits frais issus du dit marché :
J’y ai mangé un incroyable encornet à la plancha à l’huile d’olive, juste parfaitement cuit (mon meilleur souvenir gustatif du séjour je crois bien) :

Ainsi qu’une croquette délicieuse (la croquette et moi c’est une grande histoire depuis le Japon en 2009) :
Et le traditionnel pain à la tomate :
Après ça, en route vers le centre commercial où il y avait un magasin Auchan , parcequ’on était à la recherche d’une spécialité culinaire très rare et trouvable uniquement dans cette région : les « tortas cencenas » (ou « tartes sans levain » en français) qui servent à faire le gaspacho Manchego et qui ressemblent à du pain azyme, mais qui sont, en réalité, toute autre chose, mais je ne saurais vous dire quoi, car ça ne ressemble à rien que je ne connaisse ! Le gaspacho Manchego n’a, lui non plus, rien à voir avec le gaspacho que l’on connait, puisque ce n’est pas du tout une soupe mais un ragout de viande ! Mais je vous en reparlait plus en détail lorsque mon chéri m’en cuisinera un. C’est lui qui connait cette recette que l’on cuisine parfois dans sa famille, dû au mariage passé d’une de ses cousines avec un espagnol vivant à Alicante. Toute une histoire ! :)

Allez savoir pourquoi, lorsque je visite une ville, je « visite » aussi toujours un centre commercial, je ne sais pas pourquoi, mais c’est une vraie attraction touristique pour moi, et ce peu importe la ville, en France ou ailleurs… ^^
Sur le chemin j’ai croisé l’immeuble le plus moche du monde. Tellement vilain qu’on aurait dit qu’il était fait en carton !

Chez Auchan, nous avons, comme prévu, trouvé des tas de trucs fabuleux.

Pour commencer du chocolat Lindt Excellence stracciatella, un bon goût de vanille très prononcé avec des morceaux d’éclats de chocolat, une tuerie ! et malheureusement introuvable en France. Si j’avais su, j’en aurais acheté plus d’une plaquette, mais je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée en avoir vu chez Auchan… mais en fait non, j’ai dû confondre avec  l' »extra velouté blanc »…

Du Nesquik à la fraise, un vrai délice ! J’ai enfin retrouvé le goût du lait-fraise que je buvais parfois quand ma maman m’emmenait boire un coup en terrasse ! Ce qui laisserait penser qu’on en aurait déjà eu en france ? Et qu’on aurait arrêté ? Hérésie !

Et puis bien sûr les « tortas cencenas« , dites aussi « tortas de gazpacho« , qui coûtaient 46 cts le paquet ! O_O

Et ce sera tout pour le shopping car nous avions décidé de voyager léger, et n’avions pris qu’une seule valise (les inconscients).

Les 8 jours sont évidemment passés très vite, et j’avoue que je serais bien restées 2 ou 3 jours de plus, mais bon, partir en vacances c’est déjà super, et je ne vais pas me plaindre !!
^ ^

C’en est donc terminé de mon petit récit, j’espère que si vous passez un jour par Alicante mes « bons plans » vous serviront ! Et ce que je vous conseille tout particulièrement, c’est d’aller manger dans le super resto chinois ! :)

Gourmandises

Tortilla au chorizo

Qui dit soleil dit châleur, qui dit châleur dit … Barcelone ! Tout le monde part en week-end prolongé à Barcelone (ma ville fétiche de l’été dernier) sauf moi, donc pour me réconforter j’ai cuisiné des tortillas au chorizo ! Même si je n’ai absolument pas mangé ça là-bas… ^ ^

La recette est issue du livre « Craquez pour les tapas ! » des éditions Mango.

Super simple à faire :

Il vous faut (pour 6 personnes) : 12 oeufs, 100 gr de chorizo fort ou doux, 2 oignons, 1 poivron vert (j’ai mis du rouge car je n’en avais pas), 10 brins de persil plat, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et poivre

– Préchauffer votre four à 200°C (th.6-7)
– Rincez le poivron et mettez-le sur la plaque du four (je l’ai mis sous le grill). Faites-le noircir 15 minutes environ sur chaque face (1). Laissez refroidir dans un sac plastique de type congélation(2). Ôtez la peau et les graines, puis coupez-le en fines lanières.
-Pelez les oignons et émincez-les finement.
Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une poêle, puis faites revenir les oignons 5 minutes environ à feu moyen (je les ai laisé une dizaine de minutes pour qu’ils soient un peu dorés en plus d’être un peu fondant)
– Ôtez la peau du chorizo et coupez-le en fines rondelles. Ciselez le persil (je n’en avais pas, j’ai pris du séché)


– Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez le persil, les lanières de poivron et le chorizo (3). Salez et poivrez. Pour qu’il y ai bien la même quantité de chorizo dans tous les récipients j’ai, pour ma part, mis les oignons et poivrons au fond des ramequins (4), puis versé les oeufs dessus. Salez et poivrez.
– Versez le mélange aux oeufs sur les oignons (si vous n’avez pas comme moi). Couvrez et laissez cuire 4 mn à feu doux. Comme mes ramequins ne passent pas sur la plaque (ce sont des plats à cème brûlée Le Creuset) , je les ai mis au four 15-20 minutes. J’ai donc zappé les étapes suivantes, et servi tel quel, comme on le voit sur la photo du haut
– Décollez les bords de la tortilla avec une cuillère en bois, puis retournez-là sur une assiette. remettez-la à cuire dans la poêle avec le reste d’huile pendant 4 minutes.
– Servez la tortilla, chaude ou froide, coupée en gros cubes.

Ailleurs

10 jours à Barcelone

Et voilà, les vacances sont finies, et ça fait déjà une semaine que je suis rentrée ! D’ailleurs je trouve qu’aujourd’hui, avec le ciel gris, on a bien une ambiance de rentrée.

Barcelone ça faisait longtemps que je la reluquais. Les petits jeunes au boulot en parlaient tout le temps, et l’année dernière j’y avais passé 1/2 journée qui m’avait laissé un goût de vraiment trop peu ! Même si je ne suis pas (ou plus) une super fêtarde, je savais que j’y trouverais mon compte, à savoir : plage, shopping, art/histoire/architecture, graphisme, gastronomie. La totale !

Et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

Il faut savoir aussi que j’ai un peu eu le même coup de coeur que pour le Japon, en version light bien sûr, mais quand même ! D’ailleurs j’ai noté pleins de points communs entre Tokyo et Barcelone, mais je vous en parlerai plus tard.

Je vous passe les détails de mon périple, pour vous donner mon BEST OF et mes bons plans au cas où vous projetteriez une petite escapade là-bas.

Commençons par la nourriture ! Le 1er soir nous avons commencé les festivités culinaires avec La Tertulia :

D’abord les croquettes, incroyablement savoureuses et fondantes, aux champignons, fromage et je ne sais plus exactement quoi. les meilleures croquettes depuis le Japon (6 ou 7€):

Ensuite un carpaccio de langoustines pour moi (11€) :

Et un plat de pommes frites en très fines allumettes, jambon ibérique (ou pancetta j’ai un doute ?) et fois gras frais pour monsieur (j’ai oublié le prix) :

Mon dessert, une boule de glace coco avec fromage blanc au curry et petits bouts de pommes caramélisées. Surprenant et vraiment très bon (6€) :

Et celui de monsieur, un classique mais néanmoins délicieux fondant au chocolat :

Et comme le dernier jour on avait décidé de retourner dans le resto qu’on avait préféré durant tout le séjour, on a remis ça à La Tertulia !

On a quasiment pris la même chose, sauf que mon binôme a pris un risotto à l’encre de seiche et fromage (délicieux bien évidemment) :

Et moi une crème catalane aux framboises fraîches et sucette à la cannelle :

Ensuite on s’est régalés de ce qui semble être le meilleur burger de Barcelone, chez Bacoa :

Version japonaise teriyaki pour moi :

Accompagné de ces fameuses patatas bravas (à tomber) :

Une petite photo d’ensemble :

Le soir on a testé le Bitacora, très sympathique bar à tapas à l’ambiance punk-rock 80′, près de la Barcelonetta. J’y ai particulièrement adoré la sangria et les boulettes de viande aux légumes (qu’on aperçoit vaguement tout au fond) :

Poulet sauce soja au sésame (j’avais fait cette recette peu avant de partir, mais ce n’était pas une réussite comme là) :

Tempuras d’asperges et délicieuse petite sauce :

Et c’est tout ! Comme des débutants nous avions commandé beaucoup trop de choses, pensant que les portions seraient beaucoup plus petites, et il nous restait à la fin pleins de bonnes choses que nous avons dû laisser … Heureusement qu’on avait gardé une bouteille d’eau vide car j’ai ainsi pu sauver le demi-litre de sangria qu’il restait !! ^ ^

Quelques jours plus tard nous sommes allés dans un petit resto japonais comme on les aime (dans le quartier de l’appart qu’on avait loué Les Corts) c’est-à-dire avec des vrais plats japonais et pas seulement des sushis, et nous avons d’ailleurs remarqué que la plupart de ce genre de restos (tenus par des chinois comme en France) propose quasiment toujours quelques plats traditionnels en plus du poisson cru et des brochettes. Ce jour-là on a tous les deux commandé en coeur un katsudon (grand bol de riz surmonté d’une grosse tranche de porc pané coupé en lamelles) 11€ le menu :

Un autre jour nous avons testé le Fragments Café, assez réputé visiblement, qui est aussi dans le quartier Les Corts. On a pas été déçus mais presque ! C’était très bon, mais on avait été habitués à plus d’originalité avec les précédents. Eh eh, c’est qu’en goûtant le meilleur on devient difficile ! Ceci dit j’y ai quand même mangé la meilleure salade de ma vie, sachant que je ne suis vraiment pas fan de salade mais qu’il fallait « limiter les dégâts des jours d’avant ». Elle était au guacamole et assaisonnée parfaitement. Tout comme le petit amuse-bouche qu’on nous a servi en prémices. Un témoignage visuel s’impose :

Et… ce sera tout pour aujourd’hui ! la suite au prochain épisode, pour les bons plans SHOPPING ! :)