Gourmandises

Mug Cake, première !

1015051_400Encore une fois, cela fait un sacré bout de temps que je ne suis pas passée par ici. Prise par mon nouveau job à plein temps et mes tricoteries, je n’ai malheureusement plus beaucoup de temps pour mon petit blog …

Ce n’est pas grave, tout va bien, un petit coup de lingette à poussière et c’est reparti ! ^ ^

Je voudrais vous entretenir aujourd’hui à propos des mug cake.
Gneu ? Mais quel est donc cette drôle de préparation culinaire ?

Quand mon copain a vu débarquer le truc, il m’a dit « C’est un gâteau préparé en 1 mn au micro-ondes ? Non mais tu me prendrais pas pour un jambon par hasard ?! » (j’ai appris une nouvelle expression du coup), pensant que j’avais trop fait chauffé un chocolat chaud.

Mais noooon, pas du tout !!! (Même si j’aime beaucoup le jambon, surtout ibérique ! ^ ^)
Il s’agit tout simplement d’un truc culinaire très en vogue en ce moment : un petit gâteau cuit dans un mug au micro-onde !

On ne parle bien sûr pas là de haute gastronomie, mais plutôt d’une astuce simple et gourmande pour les petites fringales ou envie de sucre intempestives. A la base ça ne m’attirait pas spécialement, puis je suis tombée avant-hier sur un petit livre de recettes bien sympa, et j’ai basculé du côté obscur de la gourmandise !

On regarde de quoi on dispose, le but étant l’extrême simplicité et l’absence quasi totale de prise de tête.

Pour ma part j’avais du chocolat à dessert et des noix de pécan dont la date de péremption était déjà passée de 3 semaines, donc ça faisait l’occasion idéale pour se préparer un petit goûter sympa tout en évitant le gachis, et puis des oeufs, du beurre, du sucre et – incroyable – de l’extrait de vanille liquide.

J’ai, pour l’occasion, ressorti mon joli mug Pucca du début des années 2000 et en avant toute !
mug_cake0

La recette est super simple, c’est génial :

1 – Faire fondre 40 gr de chocolat à dessert (8 carrés de Nestlé Dessert par exemple) cassé en petits morceaux + 30 gr de beurre demi-sel (2 cuillères à soupe) pendant 1 mn au micro-ondes à 750W. Bien mélanger avec une fourchette ou un mini fouet (j’en avais trouvé dans un supermarché type Auchan)

2 – Ajouter 2 grosses cuillères à soupe de sucre , mélanger, puis 2 cuillères à soupe de farine, bien mélanger à nouveau.

3 – Casser 1 oeuf dans le mug, puis battre vigoureusement à la fourchette ou au mini fouet jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.

4 – Ajouter 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille liquide et 6 noix de pécan grossièrement hachées. Mélanger à nouveau.

5 – Faire cuire 1m30 au micro-ondes (750 W) et laisser reposer 5 mn avant de déguster.

Et voilà, c’est prêt ! Ça m’aura pris en tout à peu près 5 mn à faire.

Visuellement ça ne paye pas de mine, ça brille et on a l’impression que ça n’est pas bien cuit, mais en vrai c’est super bien cuit. La consistance est vraiment pas mal et le goût très honorable. Toujours meilleur qu’un gâteau de supermarché ! Ça manquait juste un peu de sucre, c’est pour ça que je vous conseille des cuillères à soupe bien bien remplies. J’y suis allée timidement et c’était trop peu à mon goût.

La recette vient du livre : Mug Cakes, Recettes en 3 minutes de la collection Les Petites Recettes des éditions Hachette (7,90€).

Bonne dégustation !

Gourmandises

Cette année, j’ai fait la bûche !

buche2012_02L’année dernière j’avais acheté le livre « Cette année je fais la bûche » mais je ne m’en étais pas servi, cette année j’ai craqué sur le livre « Les bûches incroyables » de Sue Su dans la collection « Les petits plats » des éditions Marabout, et je m’en suis servie !

buches_SueSuJ’avais l’intention d’aller chercher mon éternelle bûche classique au Grand Marnier chez ma boulangère habituelle – parceque ça reste ma préférée et que je ne conçois pas un Noël sans elle – et d’en faire une en plus car j’aime bien quand il y a du choix. Mais je n’étais pas sûre, j’ai hésité jusqu’au dernier moment, et puis la veille, le 23, je me suis décidée ! j’ai ouvert « Les bûches incroyables » et j’ai choisi la Bûche à l’orange. Mais avec du chocolat autour pour que ceux qui n’aime pas trop l’orange puissent quand même avoir envie d’y goûter !

Voici la recette :
buche2012_recette

Le résultat était très réussi ! Visuellement un peu kitsch car j’aime bien la déco traditionnelle, et puis une fois la bûche faite, après presque 1 journée de préparation, j’avais juste envie d’un truc rapide, donc j’ai utilisé la déco que j’avais gardée de ma bûche de d’habitude (au Grand Marnier donc). Puis bon, comme le kitsch n’a pas de limite j’y ai ajouté une petite Pucca (bien has been depuis 2004) et un petit parasol à cocktail des années 80. Il manquait quelques petits trucs pour que ça soit parfait, des petites boules irisées par exemples, puis un peu de sucre glace pour la neige, mais ça me plaisait déjà pas mal comme ça.

buche2012_03

Au goût c’était très bon, et léger puisqu’il n’y a pas de beurre dans la recette. « Digne d’une bûche de pâtissier » selon les dires des invités ! Pour un goût un peu plus prononcé, les amateurs – dont je faisais partie – ont ajouté quelques gouttes de Cointreau sur le dessus de leur part. Il y en avait déjà un peu dans le sirop avec lequel j’avais imbibé la génoise, mais çe ne sentait pas trop, donc cette petite touche en plus était la bienvenue !

Ma génoise était très belle et très réussie, alors je vous la montre ! ^^
Il était indiqué de la mettre au four 12 mn, jusqu’à ce qu’elle soit dorée, mais au bout de 12 mn je voyais bien qu’elle n’était pas cuite, et pas dorée, donc j’ai poursuivi jusqu’à ce que ça dore, et j’ai obtenu la cuisson parfaite ! La génoise était hyper moelleuse, c’était top ! Ça me faisait un peu peur, car dans les émissions de télé du type « Le meilleur pâtissier » on voit toujours des génoises qui se cassent au moment du roulage, mais en fait pas du tout, et c’est vraiment très simple à faire. Ils doivent sûrement les préparer longtemps à l’avance, et avec le temps du tournage elles doivent trop refroidir, car si on suit ce qui est dit dans la recette et qu’on la roule tout de suite, la génoise reste très souple et ne casse pas.

buche2012_genoise

Au final, une belle recette que je vous conseille, facile à faire, juste un peu long à cause des temps de pause, donc il faut prévoir de s’y prendre la veille. Le plus dur aura été le moment du roulage de la génoise avec la crème à l’intérieur. L’apocalypse pour ma cuisine ! ^ ^

Gourmandises

Les Livres de Cuisine & moi

Ben oui mais quoi « Les livres de cuisine et moi » ? Ben vous le savez, c’est une grande histoire ! et aujourd’hui j’ai décidé d’agrandir encore un peu la famille ! D’autant que je vais bientôt avoir une étagère sur-mesure pour mettre au-dessus de ma petite bibliothèque de cuisine (oui, j’ai une bibliothèque dans la cuisine, c’est grave ? ^ ^).

Pour faire bref, voici mes achats du jour :

Le chocolat qui me fait craquer, de Christophe Michalak.

Je ne sais pas quelle mouche tropicale m’avait piquée la première fois que j’ai feuilleté ce livre, en le trouvant « pas terrible », je devais être fatiguée !! Aujourd’hui je lui ai redonné sa chance, je me suis dit « quand même c’est mon héros, Michalak », et… mais mon dieu !! mais je n’avais pas vu ses merveilles la première fois !! Ni une ni deux, dans mon panier ! Je pense que c’est le genre de livre qui peut vite devenir un best-seller introuvable, d’où l’urgence de l’acheter tout de suite ! (ben quoi, on sait jamais !)
Les trois recettes de ce livre qui m’ont fait craquer sont le Cake chocolat The one, la Brioche d’un autre monde et la Tarte aux fraises carrée de chez carrée, que vous pouvez voir ci-dessous (rien que les photos sont un orgasme visuel) :

Autre livre à avoir ce potentiel de trésor introuvable, Le Larousse des desserts de Pierre Hermé.

Ne nous voilons pas la face, ce que je préfère cuisiner – et manger – ce sont les desserts, donc je n’ai jamais trop de recettes ! Pierre Hermé, sans grande originalité, est mon deuxième chouchou en la matière. « Soufflé à la confiture de lait », tout est dit !! Le livre présente des centaines de recettes, plutôt classiques, normal pour un « Larousse des desserts » me direz-vous !
Gâteaux, glaces, crèmes, ganaches, confitures, marmelades, moka, madeleines, babas, bavarois, beignets, brioches, charlottes, compotes, tout y est ! Il n’y a malheureusement pas de photo pour chaque recette, et quand il y en a elles ne sont pas spécialement alléchantes (manque de couleurs, d’extravagance visuelle) mais on ne peut pas tout avoir dans « seulement » 450 pages !

Et puis un peu de salé avec Dim sum comme à Hong-Kong avec de jolis gyozas (raviolis japonais d’origine chinoise) en couverture :

J’ai aussi pris 2-3 bricoles mignonnes comme les petits kits cook’in cube Marabout « Hello Kitty » 100% chocolat et Macarons & petits biscuits, avec des petits moules et emporte-pièces inclus, et le petit kit Biscuits maisons avec le joli tampon fushia que je trouve bien sympa. Et ce sera tout pour le moment, car après être passée au rayon BD/mangas, après plusieurs semaines d’abstinence, j’avais les bras bien chargés !

Gourmandises

Cake Pops !

Une bien jolie photo provenant du site http://www.thecakeshop.fr/ pour illustrer cette nouvelle mode culinaire en matière de patisserie girlie. Les Cake pops, mais kézako ??

Ce sont tout simplement des petites boules de gâteaux, souvent recouvertes de chocolat, d’un glaçage et de déco kawaii en tous genres, et ce qui fait leur particularité est le fait qu’elles sont montées sur un petit bâtonnet, telles de grosses sucettes. C’est adorable et très appétissant ! Mia’ miam ! ^ ^

Si vous êtes gourmand(e)s, allez jeter un oeil sur le site http://www.bakerella.com/ (en anglais), vous en prendrez plein les mirettes !

Gourmandises, Japon et trucs mignons

Fraise et chocolat


Fraise et chocolat sont 2 choses qui, selon moi, doivent rester chacune de leur côté ! J’aime beaucoup la fraise et j’aime pas mal le chocolat, mais par pitié, pas ensemble !

Sauf que là je suis tombée sur un vieux paquet de chocolats à la fraise que j’avais acheté jadis, peut-être lors de mon voyage au Japon il y a 2 ans, ou peut-être chez K-mart mon épicerie japonaise préférée, je ne me souviens plus. En tous cas la date limite de consommation était encore d’actualité ! il s’agit des « Sacha chocolat » de la célèbre marque japonaise Lotte.

Mais pourquoi avoir acheté ces chocolats à la fraise quand on aime pas cette association me direz-vous ? C’est simple : souvenez-vous, j’adore les design des emballages et paquets, appelés chez nous autres graphistes le packaging. Donc quand le packaging me plait, j’achète ! (ou je prends en photo si c’est trop cher !)

Là j’avais dû aussi me dire que ça ferait un heureux (mon chéri) ou que ça servirait toujours en période de « plus grand chose dans les placards ».

Et c’est super bon ! Fichtre ! Le goût du chocolat est doux, et se marie super bien à celui de la fraise ! La texture est légère et fine, un régal !
J’espère les retrouver chez k-mart !! ^ ^

Pour preuve, sur la pub ci-dessous la demoiselle a l’air transie d’amour et de désir pour cette petite gâterie !! :D
Et on voit que ça existe aussi la version classique, au chocolat noir/doux et chocolat blanc pour les amateurs.

Et dans la série « trucs japonais bizarres » on trouve aussi, chez k-mart ou dans d’autres épiceries japonaies ou asiatiques, des « mikados » à la fraise avec un joli packaging Hello Kitty. Oishi !!!