Japon et trucs mignons, Tricot & co

Et voilà Gaston !

ourson_mattEncore un petit nouveau ! L’amigurumi mania ne me quitte plus en ce moment !
(En vrai, je triche un peu, je l’ai fait il y a un moment mais je n’avais pas encore pris de photo digne de ce nom de lui) ^ ^

Je pense en refaire une version avec d’autres couleurs de t-shirt prochainement. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ?

A très vite !

Japon et trucs mignons, Tricot & co

Léon, le petit ours bleu

amigurumi_ourson-bleu

Sur ma lancée, j’ai également fini mon amigurumi « petit ours bleu » commencé il y a 2 ans. Il ne me restait pas grand chose à faire, juste à tout assembler et à coudre le nez et la bouche ! Je ne sais pas pourquoi, parfois (souvent), je laisse tomber juste avant de finir …
Anyway, vous trouverez les explications pour le faire dans le livre Kyuuto! Japanese crafts AMIGURUMI :

P1160699
Allez, je me motive pour en finir un 3ème !! ^ ^

Japon et trucs mignons, Tricot & co

Mon Ami Bunny-Gurumi enfin fini !

bunnygurumi_02
bunnygurumi_022

Il y a 3 ans, mon amie Takako me faisait visiter un temple magique du DIY à Tokyo, le gigantesque magasin de tricot/couture/loisirs créatifs Yuzawaya. Un paradis ! J’y ai acheté pleins de choses fabuleuses, dont entre autres un super livre d’amigurumis : Amigurumi Mascots no.3661, dans lequel figure le patron de ce petit lapinou !

ami_mascottes

J’avais donc entrepris sa création dès ma rentrée à Paris, en choisissant des fils de coton de chez Phildar, blanc et vert pomme acidulé.

Arrivée aux oreilles, j’ai cru mal faire et j’ai arrêté net, bloquée. J’en ai commencé un 2ème en rose, comme dans le livre, que j’ai laissé en plan au même moment : les oreilles … Rien de très compliqué pourtant, il ne s’agit que d’un changement de couleur, mais j’avais l’impression que ce que je faisais n’allait pas car les « lignes » ne sont pas très nettes…

Les fêtes de Pâques m’ont donné envie de le finir, alors je me suis bien appliquée et je me suis rendue compte que je faisais les choses comme il fallait, j’ai donc continué …

… Et le voilà bel et bien fini ! Je lui ai mis un petit noeud fait avec un bout de tissus que j’avais eu dans un kit attrape-rêve de chez Henry & Henriette, et je le trouve pas si mal au final. Et vous, il vous plait ? :)

Tricot & co

Tant d’amigurumis et une seule vie …

1_19751006ba4020f3858a2b37addd69551957954e_583x585

il y a 4 ans, au retour de mon 2ème voyage au Japon, me prenait la folie de l’amigurumi.

Depuis j’en ai fait quelques-uns, que j’ai tous offerts, et j’en ai commencé quelques autres, toujours pas finis. En ce beau début de printemps, je me fixe comme objectif de tous les finir dans l’année (donc entre maintenant et mars 2018).

J’ai aussi trouvé des centaines de modèles, tous plus mignons les uns que les autres et je voudrais vous montrer aujourd’hui un petit medley des plus adorables que j’ai pu voir sur le net, en commençant par une sélection spécial Pâques, puisque cette fête approche à grands pas !

En espérant que ça vous inspire ! :)

easter-bunny-amigurumi
easter-monkey-amigurumi-121
Sans-titre-1
ed0bc87b8e982cc8247046a24f0d9acb
De bien jolis Totoro dont vous trouverez le patron ici
il_570xN.244794905IMG_1042-1-1024x68317103826_1269081469796078_2240234497427405629_n17098272_1269079879796237_5125842217829751979_n
14755614691475561446142104153314115777181_bbd40fa44e4c3ae231befbe738cecb7d7b7d1b45_583x5850_f0b668d2911ce164e68278df7b368480_583x5851_2f93c74a30790f2ab4ee583b47099335e94a5733_583x5851_45b545f276071da9c1a704ddcb5d097b0702fe5e_583x585
15781092_1055036761288986_4999112749856444441_n104049805
Et enfin, pour les gourmands, les jolis cupcakes de Susie StuffSusieMade :
cream_medium2grey_medium2tiers_medium2

La prochaine fois je vous montrerai ma dernière création :)
Bon jeudi les amis !

Tricot & co

Nouvelles mitaines !

ImageCet été, ou peut-être à la rentrée, je ne sais plus, j’ai tricoté une deuxième paire de mitaines. Enfin, de « chauffe-mains », car il n’y a pas de pouce ! (Je ne sais pas encore faire ça)

Elles sont noires, avec un contraste de laine noire normale (lambswool, fine et très douce) et de laine à strass argenté. Je trouvais ça cool et rock’n’roll.

Elles sont hyper simples et rapides à faire. Voici comment j’ai procédé :

J’ai monté 53 mailles sur des aiguilles 2,5 (nombre de mailles impair pour faire la côte 1/1)

Puis j’ai tricoté à la suite :

  • 7 rangs en côte 1/1 avec la laine Lambswool
  • 33 rangs en jersey avec la laine Strass Light
  • 15 rangs en côte 1/1 avec la laine Lambswool

La côte 1/1 c’est archi fastoche : une maille à l’endroit, une maille à l’envers et ainsi de suite sur un rang, puis l’inverse le rang suivant : une maille à l’envers puis une maille à l’endroit, et ainsi de suite.

Ensuite il suffit de coudre sur le côté où il y a le pouce en laissant un espace suffisant – mais pas trop grand – pour ce dernier.

J’ai utilisé de la laine Phildar « Strass Light » et « Lambswool », une pelote de chaque.

Le tricot à plat fait 17 cm de large.

NB : Si vous avez de petites mains, montez seulement 49 mailles (peut-être même moins ?), puis tricotez 6 rangs en côte 1/2 + 28 rangs en jersey + 13 rangs en côte 1/2

C’était la minute « Tricot ». A bientôt !

Tricot & co

La thérapie par le tricot

Eh bien ! Je me rends compte que ça fait déjà 2 mois que je suis partie en vacances de mon blog ! Je ne pensais pas que ça faisait si longtemps…

Je me rends compte aussi que mes posts sont de moins en moins fréquents, et pourtant je n’ai pas l’intention d’abandonner les lieux !

Alors, quelles sont les raisons de cette longue absence ?

D’une part, la sortie d’un jeu video… Mon jeu culte : Animal Crossing, au moins de juin dernier.  Je suis complètement accro à cette nouvelle version, bien plus riche que les précédentes, et j’y ai passé au moins 4 à 5h par jour pendant tout l’été… Depuis un mois j’ai baissé la fréquence à 2h, j’en suis contente.

La deuxième, c’est que je me suis mise à tricoter et je ne peux plus m’en passer.  J’en avais déjà un peu parlé il y a quelques mois, et mon addiction ne va pas en s’estompant. Une addiction en remplaçant une autre…

Eh oui, je l’avoue, je trouve dans le tricot une thérapie très simple et peu onéreuse aux deux addictions qui me gâchent plus ou moins la vie au quotidien : celle à la bouffe et celle (si on peut appeler ça une addiction) à la procrastination. La nutritioniste que je voyais il y a un peu plus d’un an m’avait conseillé de trouver une activité me donnant autant de plaisir que lorsque je mange un bon gâteau, et aujourd’hui cette activité c’est le tricot ! Ça me prend beaucoup de temps et quand je tricote je ne ressens aucun besoin de manger, aucune pulsion de réconfort nécessaire ! C’est génial ! Bien sûr il y a encore des moments où je ne tricote pas et où je grignotte sans faim, mais ces moment se font de plus en rares.

Quant à la procrastination, ceux qui en « souffrent » savent que l’une des conséquences de ce mal-être est de ne jamais rien finir. Et je n’avais en effet rien fini (dessins, projets de sites perso, etc.) depuis des lustres ! Là j’ai déjà fabriqué une peluche, des mitaines, un snood et une écharpe. Et je retrouve petit à petit le plaisir de FINIR quelque chose, d’avoir accompli quelque chose, de ne pas avoir abandonné en cours de route. Mais ce que je suis le plus contente d’avoir retrouvé c’est le plaisir de FAIRE, de l’idée à la fabrication, et je ne me bloque pas en me disant que je n’y arriverai pas, au contraire, je me dis qu’il n’y a aucune raison que je n’y arrive pas. Confiance power !! Enfin, soyons honnête, il y a toujours ce moment où, avant même d’avoir fini un truc, j’ai déjà super envie d’en commencer un nouveau, en laissant de côté ce que je suis en train de faire. Mais je me calme, je me concentre, je me reconnecte avec le moment présent, le plaisir, et je pense à la satisfaction intense (et au soulagement) de l’objet fini, de pouvoir m’en servir après ou l’offrir à quelqu’un. Ce n’est pas facile, c’est même une lutte de chaque instant !

Pour le moment j’ai complètement mis de côté le dessin, avec toujours dans un coin de ma tête l’envie de faire ma fameuse BD. Puis dans un autre coin le sentiment que je n’ai pas les compétences pour et que je n’y arriverai jamais. Donc je préfère y penser le moins possible.  J’arrête de me prendre la tête avec ça,  j’essaie de ne plus culpabiliser, et je me dis que je le ferai quand je me sentirai prête, et que si je ne me lance pas maintenant, c’est que ce n’est pas le moment.

C’est vraiment pénible d’être son propre frein, mais au moins j’en suis consciente. Un jour j’arriverai peut-être de nouveau à voir au-delà du bout de mon nez (ou de mon nombril) et je me remettrai à faire pleins de trucs sans soucis, sans états d’âme et sans craintes. Mais pas maintenant.

En attendant je vous laisse « admirer » les chauffe-mains que j’ai fait récemment et dont je suis très fières (= car j’en suis venue à bout), même si elles sont trop grandes pour moi, et qu’au final elles ont attérri sur les mains de mon chéri qui lui est ravi ! ^ ^

mitaines_simples03(Vernis H&M « Oh la la »)

BD / Manga, Gourmandises, Japon et trucs mignons, Tricot & co

Shopping chez Junku

Comme j’ai la chance incroyable de travailler, pendant quelques temps, à deux pas du quartier japonais, il m’était impossible de ne pas aller y faire un petit tour (chaque midi ou presque) !

c’est donc mardi midi, après un bento salade-poulet et un melon-pan orange-choco des plus délicieux – dégustés sur place, à la boulangerie Aki – que je me suis dirigée vers le métro Pyramides, pour aller dépenser quelques deniers dans ma librairie préférée, Junku.

shopping_junku_0321013

De gauche à droite, il y a :

pochevert– « Petites mascottes en laine feutrée« , de Midori Hattori, un coffret/livre contenant tout ce qu’il faut pour fabriquer les quatres jolies petites peluches qu’on voit sur la couverture. Explications en images, pas à pas, laine feutrée, aiguille, et petits accessoires, tout y est !
Le site officiel est, lui aussi, bien joli.

– « Harajuku Press« , un magazine/guide touristique bilingue japonais-anglais, spécial quartier d’Harajuku, avec des bonnes adresse et des photos de gens lookés croisés là-bas.

– « Mes petits plats faciles« , de Etsuko Mizusawa et Masayuki Kusumi (le scénariste du manga Le Gourmet solitaire), contant l’histoire d’une trentenaire japonaise un peu feignante (d’après les normes de la société japonaise), qui n’a pas d' »obligations » puisque son mari est souvent absent pour son travail, mais qui est très gourmande et qui trouve quand même le courage de se faire un peu à manger, avec ce qu’elle trouve dans ses placards. Sympathique, je m’y reconnais beaucoup, j’avoue ! ^ ^
Les recettes sont véridiques, plus ou moins « bizarres », et très faciles à essayer, même ici, en France.

– « Les gouttes de Dieu« , volume 36 en VO. Je ne lis pas ce manga, mais la couverture m’a beaucoup plu !

– « Tsui no sumika« , de Mio Murao, un manga pour adultes (dans tous les sens du terme !), qui raconte l’histoire d’un salary man de quarante-deux ans dont la femme demande le divorce et qui se retrouve seul, triste et désemparé. Sauf qu’il sera rapidement courtisé par une jeune collègue à forte poitrine fraîchement divorcée, et néanmoins plutôt peu farouche…
L’auteur(e ?), Mio Murao est visiblement spécialisé dans ce genre d’histoires mettant en scènes des femmes à poitrine généreuse. Ce type de seinen « romance pour adultes hommes ou femmes » n’est pas importé en France, ou très peu.

Encore une fois, j’ai fait très attention à mon budget, mais je m’en suis quand même sortie avec un ticket de caisse de 80 euros …