Cook Book Story

11 Mai

Eh oui, je vais encore vous raconter une histoire d’achat de livres de cuisine !

Tout s’est passé la semaine dernière à la Fnac St-Lazare (on ne change pas les bonnes habitudes). J’étais dans le rayon des livres de cuisine – puisqu’aucune nouveauté manga que je n’ai pas déjà n’était sortie – et j’étais venue jeter un oeil sur le Best of Cyril Lignac dont j’avais entendu parler lors de sa sortie. Je l’ai trouvé facilement puisqu’il était mis en avant sur les étagères principales, avec quelques-uns de ses copains : les Best of Marx, Piège et tutti quantti. Je les ai tous feuilleté, histoire de voir, et de ne pas louper une pépite, mais j’étais assez déçue. Pas super emballée par les recettes proposées. Un seul m’a vraiment plu : le Best of Cyril Lignac que j’étais venue voir en premier lieu ! Comme quoi !

Cyril je l’aime bien parcequ’il dégage quelque chose de simple, de pas chichiteux, de sympathique, et surtout sa cuisine est à la portée de tout le monde, contrairement à certains autres. J’aime cuisiner, mais pas me prendre la tête ! Et je n’habite pas dans un quartier où j’aurais la chance d’avoir un poissonnier, un primeur haut de gamme, et compagnie, donc il faut que je puisse trouver les ingrédients facilement. Quand je me serais un peu « upgradée » (pardon pour cette expression 100% geek, mais j’assume, je suis une geek !), je m’interresserais à plus compliqué. mais pour le moment je veux du bon vivant, simple et goutu !

Donc ce Best of Cyril Lignac, qu’a-t-il d’intéressant ? Des recettes qui me plaisent  tout simplement ! Et que je sais que je suis en mesure de faire (parceque comme toute bonne procratinatrice, je déteste l’échec ! ^ ^). Elles sont peu nombreuses mais très bien expliquées, en images. C’est la ligne directrice de cette collection d’ailleurs : des recettes pas à pas. Au programme nous avons donc dix recettes : Légumes de Joël (Robuchon, qui se trouve aussi être l’éditeur de ces « Best of »), Foie gras de canard, Lotte au curry, Homard Breton confit (bon là va quand même falloir trouver du homard breton :-/), ravioles de langoustines, Poêllée de chipirons, Ris de veau, Pain perdu aux framboises, Paris-Brest croustillant et Mangue Kent, baba infusé au rhum, tout un programme !

Par contre, contrairement à mes habitudes, ça n’aura pas été la couverture du livre qui m’aura donné envie. Le sourire forcé, le regard au loin, et surtout cette pauvre bestiole prête à passer à la casserole, berk !! Pour moi on peut difficilement faire pire ! Je fais partie des « âmes sensibles » qui ne supportent pas de voir ou d’imaginer un animal souffrir ! Et pourtant je ne suis pas végétarienne, c’est contradictoire je sais. Bref, je l’ai acheté et j’en suis satisfaite ! Surtout pour 12 modestes euros.

Je ne suis bien sûr pas repartie qu’avec ça ! Voici ce qui s’est aussi retrouvé dans mon panier :

The Art of French Baking. Un gros et beau livre des recettes de la célèbre Ginette Mathiot, dont mon amie Jane m’avait parlé il y a longtemps (de Ginette, pas du livre). Il est en anglais, et contient l’essentiel des recettes de la pâtisserie française. Je me suis dit qu’au pire, si je ne m’en suis pas servi d’ici 1 an, je l’offrirai à mon amie Michiko lorsque je retournerais au Japon, et à qui, je pense, il plairait beaucoup. Celui-ci m’a délestée de 34€.

Cuisiner japonais pas à pas.

Celui-ci je l’ai feuilleté pour voir s’il ne contiendrait pas quelques recettes originales de sushis ou makis, puisqu’au vu de sa couverture j’ai pensé qu’il s’agissait de ce genre de cuisine japonaise. En fait il ne contient pas que cela, mais plutôt l’essentiel des recettes « traditionnelles » de tous les jours des japonais. Elles y sont rangés par type : sushis et sashimis, soupes et amuse-bouches, Fritures et grillades, salades, plats mijotés et desserts.

On y trouve donc, entre autres, les recettes du guydon (ahhh, j’adore ça !!!), des ramen, gyozas, poulet kara-age (un délice !), korokkes (des croquettes, celles que j’avais goutées à Tokyo étaient sublimissimes), nabe, curry rice (ça j’ai déjà fait ! ^ ^), edamame (graines de soja cuites avec beaucoup de sel et dégustées en apéritif, j’adore ça aussi !) et yakisoba. Pour les desserts, peu de recettes, normal puisque ce n’est pas dans la culture asiatique de finir un repas par un dessert. On trouve les recettes du cheese-cake au gingembre et coulis au thé vert (une invention française ça non ? Je ne me souviens pas en avoir vu au Japon), glace au thé vert, macarons au thé vert (vive le thé vert ! mais moi je ne suis pas hyper fan…), pancakes fourrés à la pâte de haricot rouge (un grand classique) et gâteau au chocolat et au sésame noir, intéressant. Tout est hyper bien expliqué, avec pleins de photos, très utiles. Le livre coûte 8,95€, vraiment pas de quoi se priver !

Pour rester dans la lignée « Cuisine asiatique », il y a aussi eu Paris Hanoi. Et là, comment n’ai-je pas fait directement le lien avec le restaurant ?! ^ ^ Souvenez-vous, j’en parlais ici

Là, je ne vais pas vous mentir, je suis tombée à la renverse devant la sublime couverture ! Concept « timbre poste », voyage, papier de riz, tout ça, magnifique ! L’intérieur est aussi très beau, avec une image pleine page pour chaque recette. Les photos en elles-mêmes ne sont renversantes, et pas mises en valeur par l’aspect mat du papier épais façon papier journal (voulu pour le côté roots et le prix de fabrique je suppose). Ceci dit peu importe, ce qui compte ce sont les recettes, que je n’ai pas encore testées. On trouve en plus quelques conseils comme « les règles d’or du nem », les différentes sortes d’herbes, d’épices et de sauces qu’on trouve dans le commerce. Pleins de recettes délicieuses dont je ne vous citerais pas les intitulés car trop compliqués à écrire ! Il m’en a coûté 25,90€ (moins les 5% bien sûr)

Apéro et Tapas à 9,95€. J’ai déjà un bouquin de tapas vraiment sympa (« Craquez pour les tapas » des éditions Mango aussi) , mais dans celui-ci les recettes sont différentes. Donc autant avoir les deux !

Crevettes sautées et espuma coco (miam !), mini-burgers, bonbons de foie gras, tomates cerises façon pomme d’amour (so glamour !), yakitoris de saumon, club sandwichs au pastrami (Joey sort de ce livre immédiatement !!), et pleins d’autres trucs sympas. En plus dans celui-ci il y a aussi des recettes de cocktail, mojito fraise, bloody mary au basilic, ou encore sangria (un de mes apéros préférés).

Cocottes et Mijotés, aux éditions Mango également.

Je me suis récemment acheté une magnifique cocotte Staub – sur un site de vente privée car sinon ça coûte vraiment très cher – et il me manquait les recettes qui vont bien ! Pour ce livre la couverture m’a fait l’effet inverse, repoussoir. Je la trouve assez moche, fade, triste, avec des couleurs pas attrayantes du tout. Et puis ces gros légumes tout verts qui ne me donnent vraiment pas envie, beurk !!! Mais j’ai quand même voulu lui donner une chance, et je l’ai ouvert. et ce que j’ai vu m’a plu !  Toutes les recettes ont l’air savoureuses et faciles à réaliser, l’idéal !

Pour finir, deux livres de desserts :

Gourmandises new-yorkaises, de Sylvie Ait-Ali. Un petit livre des éditions ESI à 4,90€.

Je suis décidément fan de cette auteure puisque ça fait plusieurs de ses livres qui me tapent à l’oeil ! Les desserts new-yorkais sont très en vogue ces temps-ci, normal les gens adorent les États-Unis, et les femmes adorent New-york depuis Sex & the City, donc autant voguer sur la vague ! En couverture, le cupcake, la star du moment. A l’intérieur les grands classiques : Apple pie, Banana bread, Brownies, Cake pops, Cookies, Doughnuts, Muffins, Pancakes, Pécan pie, Sundae, ou encore Cheesecake. Le tout très simple et bien expliqué.

J’ai d’ailleurs aujourd’hui même testé une première recette, le Banana bread, une petite tuerie ! Et hyper simple à faire. je vous en dirai plus dans mon prochain article.

Et pour finir le fameux Caramel, de la non moins fameuse Trish Deseine.

Ah oui, ça la couverture en la voyant on se dit « miam gloups! » ! Et j’ai pourtant hésité à le prendre. Parceque c’est un livre de desserts et que j’en ai déjà des tonnes, parceque j’ai déjà un livre de Trish Deseine, I love cakes , dont je me suis assez peu servi, sauf une fois pour de très bons cookies aux pépites choco et noix de pécan. Mais je l’ai ouvert, j’ai vu les recettes, les photos, et j’ai eu quelques vrais coup de coeur, et puis il fait partie de cette collection de petits livres que j’adore « Les petits plats Marabout » (j’en ai déjà une trentaine dans ma bibliothèque !), donc je me dis qu’il irait bien avec les autres et je me suis laissée attendrir !!

Voilà, c’est tout pour le shopping « Cooking Books » du jour ! J’espère que ça vous a plu !

Je vous dis à très bientôt pour la recette du banana bread !

2 Réponses to “Cook Book Story”

  1. Une porte sur deux continents 11 mai 2012 à 17:24 #

    Merci pour cette revue de livres qui ont l’air plus intéressants les uns que les autres ! Je pense que je commencerais avec « Cuisiner japonais pas à pas » quoique les gourmandises new-yorkaises me tentent aussi beaucoup !

    • Mina Kaboom 11 mai 2012 à 18:39 #

      Ils sont tous les 2 très bien, et vraiment pas très chers ! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :