Gourmandises

Maki au saumon et aux 7 épices

Ça y est, je me suis enfin lancée et j’ai fait des makis sushis ! En fait j’avais surtout envie d’utiliser le magnifique riz à sushis que j’avais acheté il y a quelques mois chez K-Mart, alors je me suis dit que le samedi soir c’est l’occasion rêvée !

J’ai choisi une recette très simple pour ma 1ère fois, et en fonction des ingrédients que j’avais déjà. Mon choix s’est porté sur « Maki au saumon & aux sept épices« , que j’ai trouvé dans ce très joli livre des éditions Parragon (6,90€) : Sushis et Cie

Je dois dire que je suis assez contente de moi pour un premier essai ! Les makis étaient délicieux et pas trop moches visuellement (la photo ne leur rend pas hommage), et j’ai trouvé ça simple à faire. Long, mais simple :)

Pour la réalisation, voici comment j’ai procédé :

D’abord on s’occupe du saumon : on retire la peau et les arêtes s’il y en a, on saupoudre de la fameuse poudre 7 épices (c’est la même que dans les restos à sushis) et de flocons de piments (merci belle-maman pour son super piment d’espelette maison). On fait chauffer l’huile, on ajoute le saumon et on cuit 8 minutes de chaque côté à feu moyen. On laisse refroidir et on émiette. Fastoche ! Ça a donné ça (ça a l’air tout sec mais ça l’était pas en vrai) :

Pendant que ça cuit, on s’occupe du riz. Pour se faire, je me suis basée sur 3 recettes, en prenant ce qui me paraissait le plus logique sur chacune. J’ai pris celle du paquet de riz pour la base + celle du livre pour les quantités + une trouvé sur le net pour les finitions car je tenais à respecter les règles ancestrales ! Ça m’a donné :

1 – Bien laver le riz jusqu’à ce que l’eau soit clair. Là, j’avoue, j’ai pas attendu que ce soit clair comme de l’eau de roche et au bout de 5-6 lavages je me suis dit que c’était bon ! (on avait faim bon sang !)

2 – Mettre le riz et l’eau dans une casserole et porter à ébullion, puis réduire le feu, couvrir, et laissez absorber environ 15 mn. Ensuite retirer du feu sans retirer le couvercle, et laissez reposer pendant 15 mn.

3 – Ensuite j’ai mis le riz dans un grand plat à gratin, j’ai versé 2 cuillères à soupe d’assaisonnement à sushis (tout prêt), puis j’ai mélangé délicatement en ventilant avec un éventail, et en prenant soin de ne pas écraser les grains de riz tout en les enduisant de l’assaisonnement. C’était assez périlleux et je me demandais tout du long si il ne serait pas quand même tout collant à l’arrivée …

4 – Eh bien non ! Il était magnifique ! Enfin, j’imagine qu’un maître sushi n’aurait pas dit ça, mais de mon point de vue de débutante, il était top ! Brillant, bien blanc, magnifique ! J’étais fière de moi :)

Après ça on divise en 6 le riz et les miettes de saumon

5 – Vient ensuite la phase qui me faisait le plus peur : le « remplissage ». J’ai pris ma petite natte en bambou, je l’ai déplié sur mon plan de travail (avec un truc en-dessous), puis j’ai déposé ma feuille de nori. Et c’est là que ma bonne mémoire visuelle m’a bien servi ! Jadis, lorsque je travaillais dans un quartier plein de restaurant japonais, je prenais plaisir à admirer le gars qui préparait les makis, et j’avais remarqué qu’il laissait toujours à peu près 2 cm vierge d’un côté. Et je savais aussi qu’il ne fallait pas mettre trop de riz, sinon le maki est trop gros et ne ferme pas ! J’ai donc étalé, tout en aplatissant délicatement le riz sur le nori, sans prendre une grosse poignée que j’aurais étalée tout d’un coup, mais plutôt petit peu par petit peu, et lorsque je le déposais, je l’égrainais un peu. J’avais aussi lu dans le livre de cuisine qu’il fallait qu’il reste « aéré » et non pas en paquet. Et puis il faut se mouiller les doigts à chaque fois qu’on prend du riz, sinon ça colle. Ça a donné ça (la qualité de la photo est pas top car c’était la nuit, donc en lumière artificielle) :

6 – Ensuite on met une couche de mayonnaise japonaise. J’en avais pas, je voulais en faire mais mes oeufs et ma moutarde étaient au frais donc j’ai pris ce que j’avais sous la main : de la Lesieur allégée ! :) J’ai pas bien compris comment il fallait la mettre exactement (« déposer un peu de mayonnaise sur la longueur située face à soi »), donc au début j’en étalais une fine couche sur un tiers de la surface, puis ensuite j’en ai carrément étalé sur toute la surface à l’aide d’un pinceau. Ça donnait ça :

7 – Ensuite on répartit en ligne 1/6 du saumon sur le riz (on voit la fameuse poudre 7 épices en rouge) :

8 – Maintenant il s’agit de rouler : on saisit la longueur de la natte située face à soi et on procède délicatement et régulièrement de façon a enrouler le riz autour de la farce, puis on scèle la marge non garnie sur le rouleau (mais ça ça se fait tout seul). Et ça donne, si tout se passe bien, de beaux rouleaux :

9 – Maintenant le découpage des rouleaux. On se dit que ça y est, on a terminé, il reste plus qu’à couper le machin comme du saucisson, et c’est bon ! Mais que nenni ! Chez les japonais tout est dans la précision et dans la délicatesse. Il ne s’agirait pas de se retrouver avec des makis mal faits ! On va donc couper nos rouleaux en 4 parties égales à l’aide d’un couteau humide très tranchant. Et c’est super ! ça glisse tout seul, les grains de riz n’accrochent pas au couteau, tout se passe bien. Et on remouille le couteau entre chaque mouvement. J’avoue il m’est arrivé de le faire une fois sur deux, et c’était pas mal :)

10 – On a maintenant 24 beaux makis qui n’attendent plus que de se faire engloutir, et comme leur nom l’indique, ils sont bien épicés !!! J’ai adoré cette recette et j’ai hâte d’en refaire !

Voici la liste des ingrédients :

-150 gr de filets de saumon
– Poudre de 7 épices (sichimi togarashi)
– Flocons de piment
– 1 cuil. à soupe d’huile
– 300 gr de riz à sushis
– 350 ml d’eau
– 2 cuil. à soupe d’assaisonnement pour riz
– 6 petites feuilles de nori séchées
– 2 cuil. à soupe de mayonnaise japonaise
– Wasabi et gingembre en saumure

Pour faire vos courses, si vous habitez Paris, je vous conseille K-Mart, rue Sainte-Anne, car le gingembre en saumure qu’ils vendent au rayon frais est délicieux (et se garde longtemps au frigo en boîte bien hermétique avec le liquide), et le riz à sushis que j’y avais acheté est aussi de très bonne qualité. Voici en images ce que j’ai utilisé :

A bientôt pour de nouvelles expériences culinaires ! :)

Advertisements

2 thoughts on “Maki au saumon et aux 7 épices”

  1. Merci pour la recette ! J’essaierai de la reproduire à mon tour… C’est quand même tout un travail, mais je suis certaine que ça vaut la peine d’après le résultat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s