BD / Manga

Coup de ♥ manga : Princess Jellyfish

Le shojo du mois, pour moi, c’est sans conteste Princesse Jellyfish, qui est sorti le 12 octobre dernier aux éditions Akata/Delcourt.

Le dieu des publications de manga en France m’a-t-il enfin entendue ? Cela fait des années que j’attendais la publication chez nous d’un manga de cette auteure, Akiko Higashimura ! Ça y est, ils l’ont fait ! Merci infiniment, j’en ai presque une petite larme au coin de l’oeil !!

J’avais découvert les oeuvres de cette mangaka (en VO) chez Book off, et j’avais immédiatement eu un coup de foudre pour le style de dessin ! A tel point que ça en était devenu mon modèle ultime, le style vers lequel je voulais aller. Ce fameux style a cependant bien évolué quand je vois Princess Jellyfish, il était jadis plus « roots », sûrement les débuts de la sensei Higashimura.

L’histoire autour de cette lecture est amusante, je vous la raconte :

Un soir que j’étais affairée à mes activités de jeux sur Facebook, j’entends mon dulciné – qui lui était en train de regarder la télé / zapper sur Nolife – s’écrier « oh bon sang, qu’est-ce que c’est moche ! ». Un cri du coeur, un vrai. Du coup je me retourne et vois la fin d’une pub pour un manga, sans avoir le temps de voir le nom du dit manga. [Petit apparté : oui, j’aime raconter TOUT le contexte avant d’en venir aux faits, on me le reproche parfois et je m’en excuse si cela vous agace aussi]. Je disais donc, cri du coeur tout ça, je me retourne bla-bla, puis je n’y pense plus. Puis quelques temps plus tard je reçois mon magazine préféré (Japan Lifestyle pour ne pas le citer), et je vois une pub pleine page pour un manga qui ressemble à ce que j’avais aperçu. Sauf que mon dulciné étant absent sur le moment, je ne peux pas lui demander si c’est bien le même truc. Moi je trouve ça pas mal, et je dirais même que la couverture, les couleurs, le titre et le résumé m’attirent plutôt ! J’ai hâte de le lire pour voir de quoi il retourne.

Le pitch est le suivant : Tsukimi Kurashita, fan hardcore de méduses, s’installe à Tokyo avec le projet de devenir illustratrice. Elle emménage dans la résidence Amamizu qui a la particularité de n’être habitée que par des filles otaku, et bien évidemment, d’être interdite aux hommes ! Alors qu’un soir, Tsukimi sort pour rendre visite à une adorable médusette enfermée dans un minuscule aquarium, son destin va être bouleversé par sa rencontre avec une fille bien trop « fashionable » pour être vraie !

Rien de transcendant, mais comme je me reconnais pas mal dans le portrait de la fille otaku/monomaniaque qui veut devenir illustratrice, ça m’intéresse.

Donc ce week-end – partie pour 4 jours chez mes beaux-parents dans le Nord – j’en profite pour me le bouquiner le soir au coin du feu (=frigorifiée sous la couette). Verdict me demanderez-vous ? J’ai beaucoup aimé bien sûr ! Une bonne distraction, pas mal de rigolade, j’ai vraiment passé un bon moment, et j’ai englouti le 1er volume d’une traite ! Dans l’esprit ça m’a un peu rappelé Switch Girl ou Koko Debut, et j’ai justement un peu peur qu’au même titre que ce dernier, l’histoire ne sombre à partir du 2ème volume. Mais peut-être pas, puisque j’ai trouvé que l’auteur s’attardait un peu plus sur la psychologie des personnages. et quant à ces personnages, je les trouve assez originaux tous autant qu’ils sont. Le personnage de la fille qui se cache tout le temps le visage et prend toujours la même pose m’a bien fait marrer, et j’ai hâte de connaître son addiction dans un futur volume car tous les personnages ne nous ont pas encore été dévoilés.

Au Japon ce manga a obtenu le prix du meilleur shojo 2010, c’est plutôt bon signe ! Enfin, je comprends aussi pourquoi cette auteure n’a pas été traduite avant, car l’histoire et le style sont vraiment très japonais, vraiment bizarres pour nous. Sûrement que les éditeurs avaient peur que ça ne marche pas. Espérons que ça ne soit pas le cas pour Princess Jellyfish !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s