Gourmandises

Mes premiers rouleaux de printemps

J’y pensais depuis longtemps, mais il me manquait toujours un ingrédient ! Cette fois je m’y suis mise, j’ai fait les courses, plus d’échapatoire !

Et comme je fais attention à ce que je mange ces temps-ci, c’est un peu le repas indiqué.

C’est un peu plus compliqué que je ne le pensais. Préparer les ingrédients, rien de plus simple : faire cuire les nouilles de riz 3 mn, décortiquer les crevettes, sortir la salade de son sachet (ben oui, faut pas déconner non plus, je déteste laver les salades), sortir la menthe, et ébouillanter les germes de soja.

Puis viens le moment de la dégustation et du ready-made : faire tremper les galettes de riz 5 secondes dans un saladier d’eau tiède, puis les déposer sur un torchon. Jusque là pas trop de difficultés. Il faut quand même dire qu’une grande assiette creuse, si on en a, est beaucoup plus pratique qu’un saladier.

C’est ensuite au moment de prendre la galette de riz pour la mettre dans son assiette que tout se complique ! Si on fait pas gaffe parcequ’on en a jamais fait et qu’on ne sait pas et qu’on ne prend pas la galette à 2 mains en la tenant bien étendue, elle va se replier sur elle-même et se coller, et il sera alors quasi impossible de la redécoller sans l’abîmer ! Un peu comme le gros scotch marron. Ça a pas grand chose à voir niveau matière, mais c’est un peu le même ressenti au final : énervement.

Bref, une fois qu’on sait, c’est super facile ! Ah, et il faut aussi penser à bien tasser au moment de l’enroulage car sinon c’est pas génial au moment de tremper dans la sauce et on en perd la moitié !! ^ ^

Maintenant il me reste à trouver la sauce idéale, car la préparation donnée avec la recette était particulièrement dégueulasse, et la sauce toute faite que je pensais idéale (et qu’on voit sur la photo) était trop forte en goût …

Advertisements

2 thoughts on “Mes premiers rouleaux de printemps”

  1. Traditionnellement, dans ma famille, on accompagne les rouleaux de printemps avec une sauce faite comme ceci : 3 cc de sauce hoisin, on délaie dans un peu d’eau chaude (pas trop pour que la sauce ne soit pas trop liquide), puis on ajoute des cacahuètes (koh-kae : boite qu’on ne trouve que dans les épiceries asiatiques) concassés ou passés au mixeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s